0:00
0:00

1. Béni soit Celui Qui a fait descendre (en révélation) le Discernement (Al-Furqân)[359] sur Son serviteur afin qu’il avertisse tout l’Univers.
____________________
[359] « Al-Furqân » vient du trilitère arabe فرق qui signifie : séparer, différencier, distinguer. Si parmi les noms donnés au Coran « Al-Furqân » est l’un des plus connus (avec « Adh-Dhikr »), c’est qu’il est, pour le Coran, à la fois un nom et une glose : le Livre d’Allah permet de « discerner » le bien d’avec le mal, le vrai d’avec le faux.
2. Celui Qui détient la royauté des cieux et de la terre, Qui ne S’est point donné d’enfants, n’a point d’associé dans la royauté, et Qui a créé Toute chose en proportions déterminées.
3. Ils ont pris des divinités en dehors de Lui, lesquelles ne créent rien et sont elles-mêmes créées. Elles ne sauraient se préserver d’un mal ni s’attirer un bien, et ne détiennent le pouvoir ni de la mort, ni de la vie, ni de la résurrection.
4. Ceux qui ont mécru disent : « Ce n’est qu’un mensonge qu’il a forgé, aidé en cela par d’autres gens. » Or ils n’ont apporté qu’iniquité et fausseté.
5. Ils disent aussi : « Ce ne sont que d’anciennes légendes ! Elles lui ont été écrites et il se les fait dicter matin et soir. »
6. Dis : « Seul l’a fait descendre (en révélation) Celui Qui Sait le secret des cieux et de la terre. Il est Absoluteur et Tout Miséricordieux. »
7. « Qu’est-ce que ce Messager, disent-ils encore, qui mange de la nourriture (comme tout autre mortel) et qui déambule dans les marchés ? Que ne lui est-il donc pas envoyé un Ange pour avertir à ses côtés ! 
8. Que ne lui est-il donc envoyé (du ciel) un trésor ? Que n’a-t-il donc un jardin dont il pourrait manger ? » Et les injustes disent alors : « Vous ne suivez là qu’un homme ensorcelé ! »
9. Vois donc à quels exemples ils t’assimilent ! Ils se sont égarés et ne retrouvent plus aucun chemin.
10. Béni soit Celui Qui, s’Il le veut, te dispensera des dons bien meilleurs : des jardins sous lesquels coulent les rivières et des palais (spécialement) édifiés pour toi.
11. Ils ont même prétendu que l’avènement de l’Heure était pur mensonge. À ceux qui osent nier l’Heure, Nous avons préparé un Brasier ardent,
12. qui, les voyant de loin, leur fera entendre fureur et mugissement.
13. Quand ils y seront jetés, dans un espace si étroit, les mains enchaînées à leurs cous, ils prieront pour être détruits.
14. « Aujourd’hui, leur sera-t-il répondu, ne priez pas pour n’être détruits qu’une fois mais plusieurs. »
15. Dis : « Lequel est meilleur ? Ceci ou le Jardin éternel qui a été promis aux hommes pieux en récompense et destinée ?
16. Là, ils auront ce qu’ils voudront et y seront éternels. C’est une promesse Que ton Seigneur Se devra d’accomplir.
17. Le jour viendra où, les ramenant en foule avec ceux qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Il (Allah) dira : « Est-ce vous qui avez égaré Mes serviteurs-là ou ont-ils eux-mêmes dévié du droit chemin ? »
18. (Les fausses divinités) diront : « Gloire Te soit rendue ! Il ne nous appartenait pas de prendre d’autres alliés que Toi. Mais Tu leur as permis de jouir, ainsi que leurs pères, (des biens éphémères de ce bas monde), si bien qu’ils ont oublié le Rappel, et voilà qu’ils ne sont plus que des gens perdus. »
19. « (Ceux que vous adoriez en dehors d’Allah) ont nié ce que vous dites, vous ne pourrez ni échapper (au châtiment) ni vous secourir vous-mêmes. Et celui d’entre vous qui commet une injustice, Nous lui ferons goûter un terrible supplice. »
20. Nous n’avons envoyé avant toi que des Messagers qui mangeaient de la nourriture (comme tout autre mortel) et déambulaient dans les marchés. Nous vous mettons à l’épreuve les uns par les autres. Serez-vous patients (à le supporter) ? Ton Seigneur Voit parfaitement Tout.
21. Ceux qui n’espèrent pas Nous rencontrer disent : « Que ne sont donc envoyés vers nous des Anges ? Et si seulement nous pouvions voir (se manifester) notre Seigneur ! » En vérité, ils ont les âmes enflées d’orgueil et ils sont outrageusement arrogants.
22. Le jour où ils verront les Anges (ce jour-là) ne sera pas heureux pour les criminels, et les Anges diront : « Barrière infranchissable ! »[360]
____________________
[360] L’accès au Paradis.
23. Nous nous tournerons vers les œuvres qu’ils auront accomplies et les réduirons en poussière qui se disperse.
24. Les hôtes du Paradis auront ce jour-là meilleur séjour et plus belle retraite.
25. Le jour où le ciel se fendra devant les nuages et que les Anges descendront réellement,
26. la vraie royauté appartiendra alors au Tout Clément, et ce sera un jour pénible pour les mécréants.
27. En ce jour, l’injuste se mordra les doigts en disant : « Si seulement j’avais suivi la voie du Messager ! 
28. Malheur à moi ! Si seulement je n’avais pas pris untel pour ami !
29. Il m’a fourvoyé en me détournant du Rappel[361] qui m’est parvenu. » Satan abandonne l’homme après l’avoir tenté.
____________________
[361] Le Coran.
30. Le Messager dit : « Seigneur ! Mon peuple fait de ce Coran bien peu de cas (et s’en détourne.) »
31. Ainsi avons-Nous désigné à chaque Prophète un ennemi parmi les criminels. Que ton Seigneur suffise comme guide et comme soutien !
32. Ceux qui ont mécru disent : « Si seulement le Coran lui avait été révélé en une seule fois ! » (Si Nous l’avons révélé par fragments), c’est pour en raffermir ton cœur. Nous te l’avons récité clairement.
33. Ils ne t’apporteront aucun exemple sans que Nous ne t’apportions la vérité de manière plus claire.
34. Ceux qui seront ramenés en foule, (marchant) sur leurs visages vers la Géhenne, ceux-là seront dans les pires des lieux et seront les plus égarés.
35. À Moïse Nous apportâmes le Livre et lui accordâmes l’assistance de son frère Aaron.
36. Nous dîmes : « Allez tous deux vers le peuple qui a traité Nos Signes de mensonges. » Et Nous les fîmes périr entièrement.
37. Et le peuple de Noé qui avait osé démentir les Messagers, Nous les noyâmes et Nous en fîmes un exemple pour les hommes. Et Nous avons réservé aux gens injustes un supplice très douloureux.
38. Et les ‘Ad, les Thamûd, les habitants d’Ar-Rass, et plusieurs générations intermédiaires !
39. À tous Nous avons proposé des exemples, et contre tous Nous avons fatalement sévi.
40. Ils[362] sont pourtant passés devant la cité sur laquelle s’était abattue une pluie funeste. Ne l’ont-ils donc pas vue ? C’est qu’ils ne s’attendaient pas à une résurrection.
____________________
[362] Les contemporains de Muhammad (paix et bénédiction d’Allah sur lui). Et la cité dont il est question dans ce verset est Sodome, où vivait le peuple de Loth.
41. Quand ils te voient ils ne font que te railler : « Est-ce celui-là qu’Allah a envoyé comme Messager ?
42. Pour un peu, il nous aurait détournés de nos divinités, si nous n’avions pas persévéré dans leur adoration. » Ils sauront, quand ils verront le supplice, qui s’est le plus égaré du droit chemin.
43. N’as-tu donc pas vu celui qui a fait de ses passions une divinité ? Est-ce à toi d’être son garant ?
44. Ou alors penses-tu que la plupart d’entre eux entendent et comprennent ? Ils ne ressemblent, en vérité, qu’à du bétail, mais plus perdus encore et loin du chemin.
45. Ne vois-tu pas comment ton Seigneur allonge l’ombre ? Or s’Il le voulait, Il la rendrait immobile. Mais Nous fîmes du soleil son indicateur.
46. Puis, en douceur, Nous la replions vers Nous.
47. C’est Lui Qui vous a fait de la nuit un habit, et du sommeil un repos, et Qui du jour a fait un retour à la vie.
48. Et c’est Lui Qui envoie le vent, signe avant-coureur de Sa grâce. Et Nous faisons descendre du ciel une eau purifiante,
49. pour en faire revivre une terre déjà morte, et en abreuver les multitudes de bestiaux et d’humains que Nous avons créés.
50. Nous l’avons répartie entre eux pour qu’ils se souviennent (de Nous), mais la plupart des hommes persistent à être ingrats.
51. Si nous l’avions voulu, Nous aurions envoyé vers chaque cité un avertisseur.
52. N’obéis donc pas aux mécréants. Combats-les (par le Coran) de toutes tes forces.
53. C’est Lui Qui laisse libre cours aux deux mers : l’une agréable et douce, et l’autre salée et saumâtre. Entre les deux, Il a établi une zone intermédiaire et une barrière infranchissable.
54. Et c’est Lui Qui, de l’eau, a créé les humains et les a unis par des rapports de filiation et d’alliance. Ton Seigneur est Omnipotent.
55. Ils adorent pourtant, en dehors d’Allah, ce qui ne saurait ni leur profiter ni leur nuire. Le mécréant prend parti contre son Seigneur !
56. Nous ne t’avons envoyé que pour annoncer et avertir.
57. Dis : « Je ne vous réclame pour cela aucune récompense autre que de voir chacun d’entre vous emprunter le chemin de son Seigneur. »
58. Confie-toi au Vivant Qui ne meurt pas, rends-Lui gloire et célèbre Ses louanges. Et qu’Il suffise pour être totalement Informé des péchés de Ses serviteurs.
59. Lui Qui, en six jours, créa les cieux, la terre et ce qu’il y a entre eux, puis S’est établi avec une infinie Majesté (istawâ) sur le Trône. (Il) est le Tout Clément. Interroge donc, à Son sujet, qui de Lui a connaissance.
60. Quand il leur est dit : « Prosternez-vous devant le Tout Clément », ils répondent : « Qu’est-ce donc que le Tout Clément ? Allons-nous nous prosterner devant Qui tu nous ordonnes de le faire ? » Et cela ne fait qu’ajouter à leur aversion. [363]
____________________
[363] Une prosternation est recommandée après la lecture de ce verset.
61. Béni soit Celui Qui, dans le ciel, a mis de grands astres, y a placé un flambeau et une lune qui éclaire !
62. C’est Lui Qui a attribué à la nuit et au jour leur alternance pour qui veut y méditer ou rendre grâces.
63. Les serviteurs du Tout Clément sont ceux qui marchent sur terre avec humilité et qui, lorsque les ignorants leur adressent la parole, répondent : « Paix ! (Salâm) »
64. Ceux qui passent leurs nuits, prosternés et debout devant leur Seigneur,
65. et qui disent : « Seigneur, évite-nous le supplice de la Géhenne », car son supplice est infini.
66. Quel horrible lieu de retraite et quel affreux séjour !
67. Ceux qui, quand ils dépensent, ne sont ni prodigues ni avares, mais se tiennent juste au milieu (de ces deux extrêmes).
68. Ceux qui n’invoquent pas d’autre divinité qu’Allah, n’ôtent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sinon en toute justice, et qui ne se livrent point à la fornication. Quiconque commet de tels actes en subira le châtiment.
69. Le supplice sera pour lui doublé au Jour de la Résurrection. Il y demeurera pour l’éternité, couvert d’infamie.
70. Hormis ceux qui se seront repentis et auront fait le bien. À ceux-là, Allah changera leurs œuvres impies en bonnes actions. Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.
71. Quiconque se sera repenti et aura fait le bien, c’est vers Allah qu’il reviendra repentant.
72. (Les serviteurs d’Allah sont aussi) ceux qui ne produisent point de faux témoignages et qui, lorsqu’ils doivent côtoyer les futilités, passent en les ignorant.
73. Et ceux encore qui, les versets d’Allah leur étant rappelés, ne deviennent pas sourds et aveugles.
74. Et ceux, enfin, qui disent : « Seigneur ! Daigne faire de nos épouses et de notre progéniture une joie pour nos cœurs et pour nos yeux, et veuille faire de nous des exemples à suivre par les gens pieux. »
75. Ceux-là, pour avoir été patients, auront comme récompense une demeure élevée (au Paradis), où ils seront reçus avec le salut et la paix,
76. pour y séjourner éternellement. Quel merveilleux lieu de retraite et quel magnifique séjour !
77. Dis : « Sans vos prières, mon Seigneur ne Se soucierait aucunement de vous. Mais puisque vous avez osé démentir (Son Messager), vous (avez mérité que votre supplice) soit inexorable. »
السورة التالية
Icon