0:00
0:00

Que soit démultiplié le bien de Celui qui a révélé le Coran en guise de discernement entre le vrai et le faux à Son serviteur et Messager Muħammad le messager envoyé aux deux mondes, celui des humains et celui des djinns, afin de les avertir contre le châtiment d’Allah.
Celui qui possède Seul les Cieux et la Terre, qui n’a pas de progéniture et n’a aucun associé dans Son Royaume. Il créa toute chose et la prédestina à une fonction définie selon ce que Sa Connaissance et Sa Sagesse imposent.
Les polythéistes ont adopté des divinités autres qu’Allah qui ne sont pas capables de créer quoi que ce soit d’immense ou d’insignifiant alors que ces divinités ont-elles-mêmes été créées. Allah les a, en effet, fait exister à partir du néant. Elles sont incapables d’éloigner les nuisances et d’être utiles à elles-mêmes et n’ont pas le pouvoir de faire mourir ce qui est vivant, de faire vivre les morts ni de les ressusciter de leurs tombes.
Ceux qui mécroient en Allah et en Son Messager disent: Ce Coran n’est qu’un tissu de mensonges inventé par Muħammad, aidé par d’autres personnes, qui l’attribue faussement à Allah. Ces mécréants profèrent assurément de fausses paroles à l’encontre d’Allah, car le Coran est Sa parole et aucun être humain ni aucun djinn ne pourront en produire de semblable.
Ces gens qui rejettent le Coran disent: Le Coran est fait de légendes anciennes et de faussetés des peuples du passé que Muħammad recopie pendant qu’on les lui dicte tout au long de la journée.
Ô Messager, dis à ces dénégateurs: Ce Coran a été révélé par Allah, Celui qui connaît toute chose se trouvant dans les Ceux et sur Terre, et n’a pas été inventé comme vous le prétendez. Puis Allah leur dit afin de les inciter à se repentir: Allah pardonne à ceux de Ses serviteurs qui se repentent et leur fait miséricorde.
Les polythéistes qui démentent le Prophète disent: Qu’a donc cet homme, qui prétend être un messager envoyé par Allah, à manger de la nourriture comme les gens ordinaires et à déambuler dans les marchés pour y gagner sa subsistance ? Pourquoi Allah ne l’a-t-il pas fait accompagner par un ange qui lui accorde du crédit et l’assiste ?
Ou alors pourquoi n’a-t-Il pas fait descendre sur lui un trésor ou ne lui a-t-Il pas donné un jardin dont il mange de ses fruits, lui épargnant ainsi de rechercher sa subsistance dans les marchés. Ces injustes disent également: Ô croyants, vous n’êtes pas les disciples d’un messager mais plutôt d'un homme dont la sorcellerie a fait perdre la raison.
Ô Messager, vois et étonne-toi des qualificatifs dont ils t’affublent. Ils disent ainsi de toi que tu es un sorcier, que tu as été ensorcelé et que tu es fou. En t’accusant de tout cela, ils se sont égarés de la vérité et ne sont pas capables de trouver la voie de la guidée ni de porter atteinte à ta véracité et à ton intégrité.
Béni soit Allah qui, s’Il le voulait, t’aurait fait un don meilleur que celui qu’ils suggèrent, comme par exemple d’innombrables jardins où des rivières coulent sous les palais et les arbres et dont tu mangerais de leurs fruits ainsi que des palais où tu vivrais dans le luxe.
Ils ne profèrent pas ces paroles avec la finalité de rechercher la vérité et de trouver les preuves qui en attestent mais ne parlent que pour rejeter la réalité du Jour de la Résurrection. Or Nous avons préparé à l’attention de ceux qui rejettent la réalité du Jour de la Résurrection, un immense Feu très ardent.
Lorsque le Feu verra de loin les mécréants qui seront traînés vers lui, ils entendront son bouillonnement intense et son bruit tonitruant tellement il sera en colère contre eux.
Lorsque ces mécréants seront jetés dans un lieu étroit de l’Enfer où leurs mains seront jointes à leurs cous par des chaînes, ils invoqueront alors la perdition contre eux-mêmes afin d’échapper au Feu.
Ô mécréants, n’invoquez pas une seule perdition contre vous-mêmes mais plutôt de nombreuses, même si vous ne serez pas exaucés. vous ne serez pas exaucés. Vous subirez plutôt le châtiment douloureux pour l’éternité.
Ô Messager, dis-leur: Ce châtiment qui vous a été décrit est-il meilleur que le Paradis dont les délices sont éternels et ne s’interrompent jamais, et qui est la récompense promise par Allah à Ses serviteurs pieux et croyants et leur demeure le Jour de la Résurrection?
Dans ce Paradis, ils obtiendront tous les délices qu’ils voudront. Ceci est une promesse que Ses serviteurs pieux ont le droit de Lui en réclamer la réalisation. Or la promesse d’Allah est tenue et jamais Il ne manque à ce qu’Il a promis.
Le Jour où Allah rassemblera les polythéistes dénégateurs avec ce qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Allah dira aux idoles adorées en visant leurs adorateurs: Est-ce vous qui avez égarés Mes serviteurs en leur ordonnant de vous adorer ou se sont-ils eux-mêmes égarés ?
Les idoles diront: Que Tu sois élevé au-dessus d’avoir un associé, ô notre Seigneur, il ne nous appartient pas de prendre d’autres alliés que Toi. Comment pouvons-nous donc appeler Tes serviteurs à nous adorer à Ta place ? Tu as mis à disposition de ces polythéistes et de leurs ancêtres des variétés de plaisirs afin de les mener graduellement à leur perte au point qu’ils en ont oublié de T’évoquer et ils se sont mis alors à T’associer des divinités. Ce sont donc des gens voués à la perdition pour s’être conduits de la sorte.
Ô polythéistes, les idoles que vous adoriez à la place d’Allah ont réfuté les accusations que vous portiez contre elles. Votre impuissance est telle que vous ne pourrez pas éloigner le châtiment de vous, ni voler au secours de vos idoles et quiconque commet l’injustice d’associer des divinités à Allah, ô croyants, Nous lui ferons goûter un châtiment terrible semblable à ceux que Nous avons fait goûter à ceux qui ont été mentionnés.
Ô Messager, Nous n’avons envoyé comme messagers avant toi que des humains qui mangeaient de la nourriture et déambulaient dans les marchés. Tu n’es donc pas différent d’eux. Ô gens, Nous avons fait de certains de vous des épreuves pour les autres en ce qui concerne la richesse et la pauvreté, la santé et la maladie. Allez-vous vous montrer patient dans votre épreuve afin d’obtenir la récompense d’Allah ? Allah voit le mieux qui fait preuve ou non de patience et qui Lui obéit ou lui désobéit.
Les mécréants qui ne croient pas qu’ils vont Nous rencontrer ni ne redoutent Notre châtiment disent: Et si Allah faisait descendre sur nous des anges qui nous informent de la véracité de Muħammad ou que Nous voyions notre Seigneur de nos yeux afin qu’Il ne nous en informe Lui-même ?
Les mécréants ne verront les anges de leurs yeux que lorsqu’ils agoniseront, lorsqu’ils seront dans le monde intermédiaire, lorsqu’ils seront ressuscités, lorsqu’ils rendront des comptes et lorsqu’ils entreront en Enfer.
Dans toutes ces situations, la vision des anges ne sera pas une bonne nouvelle pour eux, contrairement aux croyants. Les anges leur diront alors: Allah vous a totalement interdit de vous réjouir.
Nous invaliderons les bonnes œuvres des mécréants et Nous les rendrons inutiles en raison de leur mécréance. Elles deviendront alors telles de la poussière en suspension dans l’air que l’on voit lorsque les rayons de Soleil entrent par la fenêtre.
Les croyants qui entreront au Paradis seront ceux qui seront en meilleure position ce jour-là et trouveront un meilleur lieu de repos que celui de leur sieste dans le bas monde, contrairement aux mécréants. Ce sera le résultat de leur foi et de leurs bonnes œuvres.
Ô Messager, rappelle-toi le jour où le Ciel se fendra pour laisser apparaître de fins nuages blancs et où Nous ferons descendre une multitude d’anges sur la Terre du Rassemblement.
Le Jour de la Résurrection, la royauté authentique appartiendra au Tout Miséricordieux et ce Jour sera difficile aux mécréants et facile aux croyants.
Ô Messager, rappelle-toi le Jour où l’injuste se mordra les mains de regret pour ne pas avoir suivi le Messager et dira: Si seulement j’avais suivi les commandements apportés par le Messager de la part de son Seigneur et que j’avais emprunté avec lui le chemin du salut.
Tellement son dépit sera grand, il invoquera le malheur contre lui-même en disant: Malheur à moi, si seulement je n’avais pas pris tel mécréant pour ami rapproché.
Cet ami mécréant m’a égaré du Coran après que celui-ci me soit parvenu par l’intermédiaire du Messager. Satan est prompt à abandonner l’être humain à son sort et à se désavouer de lui lorsqu’un malheur l’atteint.
Le Messager dira en guise de plainte contre les siens: Ô Seigneur, les miens à qui Tu m’as envoyé ont délaissé ce Coran et s’en sont détournés.
Ô Messager, tout comme tu as enduré les offenses et le refus de ton peuple, Nous avons assigné à chaque prophète un criminel issu de son peuple. Ton Seigneur suffit comme guide vers la vérité et Il te suffit comme secoureur contre tes ennemis.
Ceux qui mécroient en Allah diront: Et si on révélait ce Coran au Messager d’une seule traite et non en parties successives ? Qu’ils sachent que Nous avons révélé le Coran ainsi afin que ton cœur soit raffermi à chaque fois que t’es révélée une part du Coran, ô Messager. C’est également afin que sa compréhension et sa mémorisation soient aisées que Nous l’avons révélé ainsi.
Ô Messager, les polythéistes ne te suggèrent pas ce qu’ils te suggèrent sans que Nous leur apportions une réponse pertinente et ferme à leurs suggestions, et Nous t’apportons ce qui est encore plus détaillé que cela.
Ceux qui seront traînés sur leurs visages vers l’Enfer le Jour de la Résurrection seront ceux dont la situation sera la plus déplorable, puisque leur demeure sera l’Enfer, et ils auront été les plus éloignés de la vérité, puisqu’ils ont emprunté la voie de la mécréance et de l’égarement.
Nous avons révélé la Torah à Moïse et Nous avons fait de son frère Aaron un messager afin qu’il l’assiste dans sa mission.
Nous leur dîmes: Rendez-vous auprès de Pharaon et de son peuple qui ont démenti Nos signes. Ils obéirent à Notre ordre et se sont rendus auprès d’eux afin de les appeler à adorer Allah. Seulement, ils les démentirent et Nous les avons alors brutalement anéantis.
Le peuple de Noé, Nous l’avons anéanti en le noyant dans la mer lorsqu’il démentit Noé puis Nous avons fait de leur anéantissement la preuve de Notre pouvoir à détruire les injustes à qui Nous réservons un châtiment douloureux le Jour de la Résurrection
Nous avons aussi anéanti le peuple de Hûd, les Tahmûd, qui étaient le peuple de Şâliħ, les gens du puits et de nombreux autres peuples appartenant à des époques intermédiaires.
A chacun de ces peuples, Nous avons rappelé le sort de ceux qui l’ont précédé et les raisons expliquant leur sort afin qu’ils en tirent des leçons. Nous les avons tous brutalement anéantis pour leur mécréance et leur entêtement.
Lorsqu’ils se sont rendus en Syrie, ceux des tiens qui t’ont démenti sont passés près de la cité du peuple de Loth sur laquelle s’est abattue une pluie de pierres en punition pour leur pratique de la turpitude. Au lieu d’en déduire des enseignements, sont-ils passés près de cette cité sans la contempler ? C’est plutôt qu’ils ne croient pas qu’ils seront ressuscités afin de rendre des comptes.
Ô Messager, lorsque ces dénégateurs te rencontrent, ils te raillent en disant de toi avec dérision et étonnement:
Est-ce celui-là qu’Allah nous a envoyé comme Messager ?
Il a failli nous détourner de l’adoration de nos idoles et si nous n’étions pas fermement attachées à elles, il aurait réussi grâce à la pertinence de ses arguments et de ses preuves. Lorsqu’ils verront de leurs yeux le châtiment dans leurs tombes et le Jour de la Résurrection, ils sauront qui aura été le plus égaré: eux ou lui. Ils sauront cela avec certitude.
Ô Messager, as-tu vu celui qui a fait de sa passion une divinité à laquelle il obéit ? T’appartient-il de le contraindre à embrasser la foi et à abjurer la mécréance ?
Ô Messager, crois-tu que ceux que tu appelles à accepter l’Unicité d’Allah et à Lui obéir t’écoutent de bonne foi et qu’ils comprennent tes preuves et tes arguments ? Ils sont comparables à des bestiaux dans leur écoute et dans leur compréhension. Pire, ils sont encore plus égarés que les bestiaux.
Ô Messager, n’as-tu pas vu l’ombre qu’Allah étend sur Ses créatures et s’Il voulait qu’elle ne s’allonge pas ni ne diminue, elle ne s’allongerait alors pas et ne diminuerait pas. Puis Nous avons fait en sorte que le Soleil suscite cette ombre et fasse varier sa longueur selon sa position.
Ensuite, Nous réduisons progressivement cette ombre en fonction de l’élévation du Soleil dans le Ciel.
C’est Allah qui fit que la nuit soit comme un vêtement qui vous recouvre et recouvre toute chose. C’est aussi Lui qui fit que le sommeil soit pour vous un repos après vos activités et que la journée soit propice à la reprise de ces activités.
C’est également Lui qui envoie le vent pour annoncer une pluie imminente représentant une miséricorde pour Ses serviteurs. En effet, Nous faisons descendre descendre du Ciel l’eau pure et purifiante de la pluie.
Nous la faisons descendre afin de faire revivre une terre desséchée et stérile, en y faisant pousser des variétés de plantes et en la couvrant de verdure. Nous abreuvons aussi grâce à cette eau de nombreux bestiaux et humains que Nous avons créés.
Dans le Coran, Nous avons exposé et varié des arguments et des preuves afin qu’ils en déduisent des enseignements, mais la plupart des gens ne font que rejeter la vérité.
Si Nous l’avions voulu, Nous aurions envoyé dans chaque cité un messager qui les avertit contre la punition d’Allah mais Nous avons décidé d’envoyer Muħammad à tous les humains.
N’obéis donc pas aux mécréants lorsqu’ils te demandent de répondre favorablement à leurs suggestions et lutte vigoureusement contre eux en usant de ce Coran qui t’a été révélé, en endurant patiemment leurs offenses et en supportant les peines de la prédication.
C’est Allah qui a mis en présence l’eau des deux mers: l’une douce et l’autre salée. Puis il fit en sorte qu’une barrière infranchissable les sépare et les empêche de se mélanger.
C’est aussi Allah qui crée l’être humain du sperme de l’homme et de la femme et institua les relations de parenté et d’alliance matrimoniale entre les humains. Ô Messager, ton Seigneur a pouvoir sur toute chose. Rien ne Lui est impossible et l’une des manifestations de Son pouvoir est qu’Il crée l’être humain à partir du sperme de l’homme et de la femme.
Les mécréants adorent en dehors d’Allah des idoles qui ne leur sont utiles en rien s’ils leur obéissent ni ne leur nuisent lorsqu’ils leur désobéissent. Le mécréant est assurément le disciple de Satan et lui obéit lorsqu’il s’agit de provoquer la colère d’Allah.
Ô Messager, Nous ne t’avons envoyé que pour réjouir ceux qui, parce qu’ils ont la foi, obéissent à Allah et accomplissent de bonnes œuvres et avertir ceux qui, par mécréance, lui désobéissent et accomplissent de mauvaises actions.
Ô Messager, dis: Je ne vous demande pas de me payer pour avoir transmis le Message, sauf si certains parmi vous veulent gagner l’agrément d’Allah en faisant œuvres de charité.
Ô Messager, remets-en toi dans toutes tes affaires à Allah, le Vivant et le Persistant qui ne mourra jamais et sanctifie-Le en faisant Son éloge. Il suffit qu’Il soit parfaitement informé des péchés de Ses serviteurs, dont rien ne Lui échappe, et Il les rétribuera en retour.
C’est Lui qui créa les Cieux et la Terre ainsi que ce qui se trouve entre les deux en six jours puis Il s’éleva sur le Trône d’une manière qui Lui sied. Il est le Tout Miséricordieux, questionne-Le donc Lui qui est le mieux informé: Il connaît toute chose et rien ne Lui échappe.
Lorsqu’on dit aux mécréants, prosternez-vous devant le Tout Miséricordieux, ils répondent: Nous ne nous prosternerons pas. Qui donc est le Tout Miséricordieux ? Nous ne le connaissons pas ni ne le reconnaissons. Allons-nous nous prosterner devant un Dieu que nous ne connaissons pas ? Cet ordre de se prosterner devant Allah accrut leur éloignement de la foi.
Que soit béni Celui qui a donné une place dans le Ciel aux planètes et aux étoiles qui se déplacent, fit du Soleil un astre source de lumière et de la lune un astre qui illumine la Terre en y réfléchissant la lumière du Soleil.
C’est Allah qui fit en sorte que la nuit et le jour se succèdent afin que soient guidés par les signes d’Allah ceux qui le veulent et soient reconnaissants envers Allah ceux qui en ont le désir.
Les serviteurs croyants du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent sur Terre avec humilité et modestie et lorsque les ignorants s’adressent à eux, ils ne leur répondent pas sur le même ton, mais leur répondent convenablement et pacifiquement.
Ils passent leurs nuits prosternés devant leur Seigneur et debout à Le prier.
Ils disent lorsqu’ils invoquent Allah: Ô notre Seigneur, éloigne de nous le châtiment de l’Enfer car l’Enfer est la demeure éternelle de ceux qui meurent mécréants.
Quel mauvais lieu de résidence et de séjour que l’Enfer !
Ils dépensent de leurs richesses, sans verser dans le gaspillage, ni se montrer avares envers eux-mêmes ou ceux en faveur de qui ils ont obligation de dépenser. Leurs dépenses sont ainsi mesurées et intermédiaires entre la dilapidation et la ladrerie.
Ils n’invoquent pas de divinité avec Allah, ne tuent pas la vie rendue inviolable par Allah sauf lorsqu’Allah le permet comme exécuter un meurtrier, un apostat ou un adultérin, et ne commettent pas le péché de la fornication.
Quiconque se rend coupable de ces péchés capitaux trouvera le Jour de la Résurrection la punition méritée pour ses crimes.
Son châtiment sera doublé le Jour de la Résurrection et il connaîtra une vie vile et humiliante pour l’éternité.
Cependant, celui qui se repent à Allah, embrasse la foi et accomplit de bonnes œuvres prouvant la sincérité de son repentir, Allah changera ses mauvaises actions en bonnes actions. Allah pardonne à ceux de Ses serviteurs qui se repentent et leur fait miséricorde.
Celui qui se repent à Allah et prouve sa sincérité en accomplissant des actes d’obéissance et en renonçant aux actes de désobéissance, son repentir sera accepté.
Ceux qui n’assistent pas à ce qui est condamnable comme par exemple les lieux où on désobéit à Allah et où on pratique la turpitude, passent avec dignité et s’écartent de là où on prononce des paroles frivoles et où on commet des bassesses, s’épargnant de se voir souillés.
Ceux qui, lorsqu’on leur rappelle les versets et les signes d'Allah, ne s’obstruent pas les oreilles ni ne simulent la cécité.
Ceux qui disent lorsqu’ils invoquent leur Seigneur: Fasse que soient issues de nos épouses et de nos enfants des personnes qui nous réjouissent par leur piété et leur droiture et fais de nous des guides que les pieux prendront pour exemple sur le chemin de la vérité.
Ceux qui possèdent ces caractéristiques auront comme récompense des habitations situées dans les plus hauts lieux du Paradis pour la patience dont ils ont fait preuve lorsqu’ils obéissaient à Allah. Ils y seront accueillis par les salutations des anges et on leur épargnera tout malheur.
Ils y demeureront pour l’éternité et quel beau lieu où séjourner que le Paradis !
Ô Messager, dis aux mécréants qui s’obstinent à mécroire: Mon Seigneur ne recherche pas d’avantage de votre obéissance, si ce n’est qu’Il a des serviteurs qui L’invoquent en guise d’adoration ou de requête. Vous avez démenti le Messager lorsqu’il vous a apporté des préceptes de votre Seigneur et vous ne pourrez éviter la rétribution méritée pour votre démenti.
السورة التالية
Icon